NUKLEA : Perazio Engineering fait salon à Orléans, les 30 septembre et 1er octobre

photo-test
De l’Antarctique au Rocher !
15 septembre 2015
clone informatique de la grotte réalisé par Perazio Studio
De Chauvet au Népal
7 octobre 2015
scanner sous eau
Consacré à la filière nucléaire, le salon NUKLEA est l’occasion de montrer nos derniers développements technologiques et de développer notre réseau.

Depuis la création de l’entreprise en 1983, Perazio Engineering est un acteur de la filière de l’énergie et intervient dans la quasi totalité des centrales nucléaires françaises. Spécialistes de la mesure et des scanners, nos ingénieurs et techniciens sont aux côtés des équipes d’exploitation, de maintenance d’EDF mais également d’UTO pour développer et mettre en œuvre des process innovants, des outillages et robots complexes dont l’objectif est de permettre la prise de mesures de grande précision dans les conditions les plus extrêmes.

Côté matériel, nous possédons l’un des plus grands parcs scanners d’Europe : scanners couleur ; scanners statiques de toutes sortes mais aussi dynamiques : embarqués sur le toit d’une voiture, un bateau, un train ; portés à dos d’homme ou à bout de bras… Un investissement important pour une PME mais nécessaire : les scanners dynamiques de dernière génération permettent de concilier rapidité et ultra-précision (a contrario des drones notamment) dans le relevé de surfaces de très grandes dimensions, l’ensemble d’une centrale par exemple, et la restitution de modèles numériques performants pour la gestion du site ou son démantèlement.

Dernière innovation : la mise au point d’un robot permettant d’immerger en fond de cuve un scanner, de garantir la fiabilité de son relevé et naturellement le traitement des mesures recueillies.

Mais, la machine sans l’homme n’est rien n’est-ce pas ? C’est sur ce point que Perazio Engineering fait la différence grâce d’une part, à sa parfaite maîtrise de la chaîne de calculs et du traitement des points relevés par scanner et d’autre part, à sa capacité à matcher sur les modèles mathématiques des photos haute définition, récréant ainsi une réalité parfaite, véritable clone informatique.

Ce savoir-faire intéresse les scientifiques, les gestionnaires de site, les industries, les studios de cinéma… À titre d’exemples, dans le monde industriel : étude de pièces de béton particulières (pour Sogreah), BIM de l’espace de restitution Chauvet à Vallon Pont d’Arc (pour Campenon Bernard)… ; pour le patrimoine : clone numérique de la grotte de Lascaux (pour l’État)…